Page d'accueil > Liste des thèmes > Chenilles

Les Chenilles, larves du papillon, ont plusieurs fois eu le privilège de figurer au casting d’un film des studios au château enchanté ou à la lampe de bureau.

Pour retrouver la plus ancienne trace d’une chenille au rôle véritablement marquant au sein du bestiaire Disney, il faut remonter en 1944. Cette année-là, les studios Disney produisent un court-métrage de la série d’animation Pluto intitulé Springtime for Pluto (Le Printemps de Pluto en version française) dans lequel le chien de Mickey assiste à la transformation d’une chenille en papillon, lui permettant d’échapper à l’appétit vorace d’un petit oiseau.

Ce n’est pas la seule fois que les artistes Disney mettront en scène cette fascinante transformation puisque dans leur 13e Grand Classique, Alice au Pays des Merveilles (1951),la Chenille bleue, passionnée de grammaire et de narguilé, devient un papillon après s’être trop énervée contre Alice qui s’est maladroitement moquée de sa toute petite taille.

Quatre ans plus tard, une chenille noire et blanche fait une brève apparition dans La Belle et le Clochard. Sortant d’une plante en pot, elle tombe sur la truffe du vieux César et permet aux spectateurs de découvrir que le flair du fin limier est particulièrement défaillant puisque la larve arrive très (trop !) aisément à perdre son poursuiveur.

Dans l’une des plus célèbres scènes de Merlin l’Enchanteur (1963), celle du duel de magie opposant Merlin à Madame Mim, le magicien se change en chenille pour échapper à son adversaire alors sous la forme d’un renard… Maligne, Madame Mim prend alors l’apparence d’une poule, l’un des prédateurs naturels de la chenille !

 

 

C’est en 1981 qu’une chenille revient sur le devant de la scène, dans le Grand Classique Rox et Rouky. Dans plusieurs scènes à visée humoristique, une frêle petite chenille (nommée Squeaks en version originale) tente d’échapper à deux prédateurs, Dinky et Piqueur, des volatiles à la cervelle d’oiseau. Une nouvelle fois, la chenille se change en papillon et échappe ainsi aux deux oiseaux.

Les studios Pixar ont aussi fait plusieurs références à des chenilles dans leurs productions. Dans 1001 Pattes (1998), l’un des plus charismatiques membres du cirque de Lilipuce, est une grosse chenille verte à points rouges, prénommée Heimlich. Cette larve au fort accent germanique est l’un des clowns de la troupe. Une nouvelle fois, la transformation en papillon intervient au cours du long-métrage dans lequel il apparaît. Le personnage fait l’objet d’un cameo dans Toy Story 2 (1999).

Dans Toy Story 3 (2010), les plus jeunes enfants de la garderie Sunnyside jouent dans la salle des chenilles… Leurs aînés, bien plus turbulents qu’eux, passent leur journée dans la salle des… papillons !

 

 

Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Souvent poursuivis par des oiseaux ou des chiens, ces personnages rampant parviennent en principe à échapper à leurs agresseurs, avant de se transformer en de magnifiques papillons !
 
Nom 1ère apparition dans...
   
Chenille Le Printemps de Pluto (1944)
Chenille Alice au Pays des Merveilles(1951)
Chenille La Belle et le Clochard (1955)
Merlin (transformé) Merlin l'Enchanteur (1963)
Chenille Rox et Rouky (1981)
Heimlich 1001 Pattes (1999)