Page d'accueil > Liste des films > Rox et Rouky
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Rox et Rouky

1981

     
Date de sortie 10/07/1981 (USA)
  25/11/1981 (France)
Titre original The Fox and the Hound
Réalisation Ted Berman, Richard Rich, Art Stevens
Durée 70 minutes
   
  24e Grand Classique (Walt Disney Animation Studios)
  Budget 12 millions de $
       
14 fiches consultables
 
Le roman The Fox and the Hound du journaliste et écrivain américain Daniel P. Mannix, paru en 1967 et publié en France en 1978 sous le titre Le Renard et le Chien courant.
 
 
Le casting de Rox et Rouky est l’un des atouts majeurs du 24ème Grand Classique Disney. Si les deux protagonistes, le chien de chasse Rouky et le renard apprivoisé Rox touchent le spectateur en plein cœur quand le film narre l’histoire de leur improbable amitié enfantine, ils continuent à convaincre quand, devenus adultes, ils voient leur relation menacée de toutes parts et tentent, jusqu’à la dernière extrémité et malgré les péripéties, de sauver ce sentiment complice qui les avait uni dès leur première rencontre. Big Mama est un personnage réussi, une sorte de mère de substitution pour les deux héros qui se révèle bien moins consensuelle et lisse qu’on aurait pu le croire, et le craindre, de prime abord. Sans être particulièrement mémorable, le duo de drôles d’oiseaux formé par le pivert Piqueur et le moineau Dinky, amène d’agréables moments comiques qui ont le grand mérite de détendre quelques instants l’ambiance plutôt pesante sur le plan émotionnel de l’intrigue principale… La Chenille, dont les deux volatiles rêvent de faire leur repas, est un « sparring-partner » de premier choix ! Chef, le vieux chien de chasse auprès de qui Rouky grandit, est un personnage assez complexe, qui cache derrière ses airs de ronchon un cœur bien tendre. Les humains, eux, sont moins convaincants : Amos Slade, personnage assez terne, n’est pas un méchant de la trempe de ses illustres prédécesseurs… Il n’est même pas vraiment un méchant ! La Veuve Tartine, elle, ne marque vraiment les esprits que lors de la séquence de la chanson « Pourquoi faut-il se quitter ? » durant laquelle sa séparation forcée avec Rox qu’elle avait recueilli bébé ne peut laisser insensible. Les autres personnages du casting s’oublient, pour la plupart, presque sitôt le générique de fin terminé.
 
 
Le « Vieux Monsieur » fut immédiatement conquis par l’histoire de Mannix qu’il lut par hasard. Bien décidé à l’adapter en film d’animation, il réussit à convaincre les responsables des studios Disney de mettre en chantier ce qui allait être leur 24ème Grand Classique. Il quittera cependant le projet pendant sa production, déçu que ses collaborateurs s’éloignent du film avant tout comique et gaguesque qu’il voulait réaliser.
Vieux complices de Wolfgang Reitherman, les deux légendaires animateurs l’aidèrent à écrire le scénario de Rox et Rouky. Ils participèrent à créer de nouveaux personnages, absents de l’œuvre de Mannix comme la Veuve Tartine, et orientèrent le récit vers de nouvelles problématiques, comme la rivalité générationnelle entre Chef et Rouky. Ils quittèrent cependant le projet en route, pour prendre une retraite on ne peut plus méritée.

Tout fraîchement réalisateur à l’époque de la production de Rox et Rouky, l’animateur de métier n’hésite pas à aller à l’encontre des desideratas de Wolfgang Reitherman, « Vieux Monsieur » respecté, qui rêvait de faire de ce film un chef d’œuvre d’humour. Le natif du Montana parvient à imposer sa vision des choses et faire du 24ème Grand Classique Disney un film faisant la part belle à l’émotion et à la tendresse, dans des décors naturels soignés à l’extrême.

Le gendre de Walt Disney, tout frais PDG des Walt Disney Studios eu un rôle très important dans la production du 24ème Grand Classique : c’est lui qui appuya les idées d’Art Stevens croyant dur comme fer que le film ne serait une réussite que s’il s’inscrivait dans une veine bien plus émotionnelle que ce qui était initialement prévu. Par ce choix allant à l’encontre du souhait de Wolfgang Reitherman, il précipita sans le vouloir le départ à la retraite de l’animateur de légende.

Après avoir travaillé en tant qu’animateur sur Les Aventures de Bernard et Bianca (1977) et Peter et Elliott le Dragon (1977), celui qui serait par la suite amené à devenir un artiste parmi les plus reconnus de ceux ayant œuvré pour les studios Disney, se voit confier pour la première fois la responsabilité de superviser l’animation de deux personnages sur le 24ème Grand Classique, Rox adulte et l’Ours, et s’en montre parfaitement digne, signant une prestation de grande qualité.

 
Gold Screen
1982
Victoire

Prix au Golden Screen d'Allemagne

Academy of Science Fiction, Fantasy & Horror Films  1982 Victoire Meilleur Film Fantaisiste
Young Artist Awards 1982 Victoire « Best Motion Picture - Fantasy or Comedy - Family Enjoyment »