Page d'accueil > Liste des films > La Reine des Neiges > Olaf
     

Filmographie

teaser de La Reine des Neiges (2013), La Reine des Neiges (2013), La Reine des Neiges : Une Fête Givrée (2015), cameo dans un épisode de It's A Small World - The Animated Series (série animée, depuis 2014)
Nom d'origine Olaf
Animé par Hyrum Osmond, Mark Henn
Voix originale Josh Gad (La Reine des Neiges et son teaser, La Reine des Neiges : Une Fête Givrée)

Voix française

Dany Boon (La Reine des Neiges), Emmanuel Curtil (voix chantée pour La Reine des Neiges, voix pour La Reine des Neiges : Une Fête Givrée)
   

Olaf est un petit bonhomme de neige, arborant une carotte en guise de nez et des brindilles faisant office aussi bien de cheveux que de bras, créé et rendu vivant par les pouvoirs magiques d’Elsa d’Arendelle. Ses membres sont capables de se désolidariser les uns des autres, sans qu’Olaf l’ait toujours décidé !

Toujours de bonne humeur et adorant les câlins, Olaf est un personnage naïf et rêveur qui aimerait plus que tout découvrir les plaisirs de l’été, à la chaleur du soleil… Et personne n’ose lui expliquer que cela risque d’être compliqué pour un bonhomme de neige !

Olaf a été créé par Elsa, aidée de sa cadette Anna, lorsque les deux princesses d’Arendelle étaient encore de jeunes enfants, jouant ensemble en profitant dans pouvoirs magiques de l’aînée de la fratrie, capable de faire apparaître neige et glace comme bon lui semble… Après qu’Anna a été accidentellement blessée par la magie de sa sœur, le roi et la reine d’Arendelle décident d’élever leur aînée à l’abri des regards et la séparent de tout le monde, y compris d’Anna, qui après l’intervention du patriarche des trolls Grand Pabbie perd de toute façon tout souvenir des pouvoirs d’Elsa et de leurs jeux communs.

 

Ce n’est que bien des années plus tard, alors qu’Elsa tout juste sacrée reine d’Arendelle a dû quitter son château car ses pouvoirs magiques ont été révélés au grand jour et que sa cadette a décidé de la retrouver pour lui venir en aide et mettre un terme au rigoureux hiver dans lequel sa magie a plongé le royaume, que la princesse Anna croise de nouveau la route d’Olaf. Le joyeux bonhomme de neige apparaît alors qu’Anna, accompagnée du baroudeur des montagnes Kristoff et de son renne Sven, peine à retrouver la trace de sa sœur dans la forêt d’Arendelle, non loin de la gigantesque Montagne du Nord. Passée la surprise de voir devant eux un bonhomme de neige vivant et capable de se démembrer, Anna et Kristoff sympathisent avec Olaf, et ce malgré le fait qu’il trouve que le débiteur de blocs de glace ressemble à un âne et qu’il se soit persuadé qu’il s’appelait Sven, comme son renne ! Anna dote ensuite son nouvel ami d’un nez, en utilisant une des carottes de la réserve personnelle de Sven. La princesse d’Arendelle s’est souvenue de lui, de ses jeux d’enfants, et comprend qu’il a été créé par sa sœur aînée, ce que le bonhomme de neige confirme. Olaf, qui sait où Elsa s’est refugiée, accepte alors de conduire ses nouveaux amis jusqu’à son palais de glace, rêvant qu’ils parviennent à mettre fin à l’hiver glacial ce qui lui permettrait enfin de découvrir l’été, cette saison dont il ignore tout et qui le fascine tant.

Arrivée sur le seuil du palais de glace bâti par sa sœur, Anna décide d’y pénétrer seule et demande à Kristoff et Olaf de l’attendre dehors, rien qu’une minute… Ayant pris les propos de la princesse au premier degré, Olaf fait irruption dans le hall du palais de glace soixante petites secondes après le départ d’Anna. En le voyant, Elsa se souvient dans un premier temps que ces pouvoirs furent un jour synonyme de joie et de bonheur, de jeux avec sa petite sœur avant que ces pensées laissent place au souvenir plus douloureux de l’accident dont fut victime sa cadette, à cause de sa magie. Plus que jamais persuadée qu’elle est une menace pour ceux qu’elle aime lorsqu’elle blesse de nouveau accidentellement sa sœur, Elsa tente de chasser Anna et ses amis et, devant leur insistance à vouloir rester auprès d’elle, crée un colosse fait de neige et de glace, Guimauve, pour les forcer à partir. Ayant provoqué le géant des neiges qui se lance à leur poursuite, Anna, Olaf, Kristoff et Sven sont forcés de fuir loin du palais de glace et donc loin d’Elsa.

 

Kristoff, qui a grandi parmi eux, pense que les trolls seront capables de guérir Anna et décide d’aller solliciter leur aide. Olaf, personnage on ne peut plus sociable, sympathise très vite avec les trolls et se mêlent à eux durant la séquence de la chanson « Nul n’est parfait », après avoir un temps cru qu’ils n’existaient pas et que Kristoff avait perdu la tête quand il les a découverts sous leur apparence de rochers. Le roi des trolls, Grand Pabbie, ayant annoncé qu’il ne pouvait rien faire pour Anna car son cœur était gelé et que seul un acte d’amour pouvait la sauver, Kristoff décide de la ramener sans tarder au château d’Arendelle où se trouve son fiancé, le Prince Hans des Îles du Sud. Olaf est tout aussi persuadé que c’est la chose à faire… Avant de se rappeler qu’il ne sait absolument pas qui est le Hans en question !

Quelques temps plus tard, c’est Olaf qui découvre Anna, mourante car Hans a révélé son vrai visage : il ne l’a jamais aimée et l’a séduite pour pouvoir devenir roi d’Arendelle. Le bonhomme de neige tente tant bien que mal de garder son amie en vie et, pour ce faire, n’hésite pas à se mettre lui-même en danger en allumant un grand feu de cheminée qui risque de le faire complètement fondre.

Il parvient à faire prendre conscience à Anna que le véritable amour c’est quand on fait passer les intérêts de l’autre avant les siens, comme Kristoff n’a pas hésité à le faire pour elle. Alors qu’il est sur le point de fermer une fenêtre qui s’est ouverte à cause de la tempête de neige qui fait rage dehors, Olaf aperçoit Kristoff chevauchant Sven à travers les fjords entourant le château. Désormais persuadé qu’il est celui qui pourra dégeler le cœur d’Anna, il entraîne la princesse au dehors.

Finalement, Anna est sauvée par un geste d’amour… Celui qu’elle a elle-même réalisé en s’imposant entre Hans et sa sœur Elsa alors qu’il était sur le point de la tuer. Anna est sauvée et, bien vite, Elsa parvient à mettre un terme à l’hiver dans lequel sa magie avait plongé le royaume d’Arendelle. Olaf est au comble de la joie : enfin il va pouvoir découvrir les joies de l’été et du soleil… Enfin, s’il ne fond pas en l’espace de quelques secondes ! Pour le récompenser de sa loyauté et de son courage, Elsa fait apparaître à l’aide de ses pouvoirs magiques un petit nuage de neige au-dessus d’Olaf. Désormais, il ne le quittera plus et les flocons qui en tombent en permanence l’empêcheront de fondre, même durant les plus chaudes journées d’été… Rien ne saurait alors entamer le bonheur du petit bonhomme de neige, pas même sa sérieuse allergie au pollen des fleurs estivales !

Olaf est l’un des deux protagonistes, avec le renne Sven, de la séquence humoristique inédite ayant servie de teaser au 53e Grand Classique des studios Disney. Les deux personnages tentent de s’emparer de la carotte qu’Olaf arbore en guise de nez après que celui-ci l’a perdu en éternuant violemment, à cause d’une allergie au pollen.

Après plusieurs gags, c’est finalement Sven, le mangeur de carottes, qui parvient à récupérer l’appendice nasal d’Olaf, au grand dam de ce dernier… Mais voilà, l’appétit est une chose moins primordiale que l’amitié pour le grand cervidé qui restitue finalement la carotte à son sympathique copain, qu’il ne cherchait en fin de compte qu’à aider ! Olaf est ravi… jusqu’à un nouvel éternuement qui cette fois-ci fait voltiger sa tête loin de son corps de bonhomme de neige !

Le bonhomme de neige figure au casting du court-métrage La Reine des Neiges : Une Fête Givrée (2015). Censé aider Elsa, Kristoff et Sven à finir les préparatifs de la fête surprise donnée  pour l’anniversaire d’Anna, il se révèle au final parfaitement inutile et multiplie les bêtises : ainsi, il commence à manger le gâteau glacé confectionné pour l’occasion par Elsa avant de se repentir et de remettre la part qu’il venait tout juste d’engloutir et qui est désormais toute baveuse  en place ! Lorsqu’Elsa, enrhumée et désormais incapable de maîtriser sa magie, crée à chacun de ses éternuements de petits bonhommes de neige espiègles et turbulents, Olaf est ravi : ces Microlafs deviennent ainsi très rapidement ses compagnons de jeux et ajoutent à sa propre maladresse…

Le désordre n’en finit alors plus de se répandre dans la cour du château d’Arendelle où doit avoir lieu la fête d’anniversaire : la banderole est mise à terre et Olaf la remet en place en inversant l’ordre des lettres, le gâteau manque de finir au sol à plusieurs reprises… Lorsqu’Anna finit par arriver et qu’elle exulte de joie malgré la pagaille ambiante, Olaf, entouré des Microlafs, peut accueillir son amie et profiter des festivités. Il conduit ensuite, accompagné de Kristoff et Sven, les Microlafs, ses « petits-frères », dans le palais de glace édifié par Elsa dans les Montagnes du Nord.

Le joyeux bonhomme de neige a aussi fait une apparition « clin d’œil » dans le quatrième épisode de la première saison de la série d’animation It's A Small World - The Animated Series, inspirée de la célèbre attraction des parcs à thèmes Disney, dont la diffusion a débuté en 2014.

 

En version originale c’est Josh Gad, un acteur issu du monde de la comédie musicale, qui incarne le sympathique bonhomme de neige. Ayant, par ses nombreuses et désopilantes improvisations, contribuer à faire du bonhomme de neige le personnage charismatique et très attachant que le grand public a plébiscité, le comédien s’est vu décerner un Annie Award, récompensant son remarquable interprétation d’Olaf.

Du côté de la version française de La Reine des Neiges, c’est le célèbre et populaire humoriste, acteur et réalisateur « ch’ti » Dany Boon qui joue le rôle d’Olaf. Voix chantée du bonhomme de neige dans le Grand Classique, Emmanuel Curtil reprend à son compte sa voix parlée dans le court-métrage La Reine des Neiges : Une Fête Givrée (2015). Le comédien fait partie de ceux ayant doublé un très grand nombre de personnages des productions Disney et Pixar, parmi lesquels Simba adulte dans Le Roi Lion (1994) et pour les autres apparitions du personnage, Kronk dans Kuzco, l’Empereur Mégalo (2000) et sa suite, Blag le gnou dans The Wild (2006), Ferdinand pour Monstres & Cie (2001), Patrick le cheval de Rico dans La Ferme se Rebelle (2004), ou encore le fils McGuffin pour Rebelle (2012).

L'origine du personnage

Vous aurez beau lire et relire le conte La Reine des Neiges de Hans Christian Andersen, vous ne trouverez pas la trace d’un bonhomme de neige vivant… Est-ce à dire qu’Olaf est une création des artistes des studios Disney ? Pas totalement, car les scénaristes des studios au château enchanté se sont grandement inspirés du héros d’un autre conte de l’auteur danois publié en 1861, Sneemanden (Le bonhomme de neige en version française), dont le héros est un bonhomme de neige qui tombe amoureux d’un fourneau… Pour donner vie à leur attachant personnage d’Olaf, les studios Disney ont gardé cette idée de l’auteur de contes : un bonhomme de neige aimant la chaleur !

Un simple bonhomme de neige ?

Olaf est bien plus qu’un simple bonhomme de neige : il est le miroir de l’enfance heureuse d’Elsa, sa créatrice, et de sa cadette Anna… Des années faites de jeux et de complicité entre les deux sœurs, à une époque où les pouvoirs magiques d’Elsa ne sont pas encore perçus comme une menace, comme quelque chose de contre-nature que leur détentrice doit garder au secret… C’est pour cela qu’Olaf est un être enjoué, rieur et optimiste, un petit bonhomme de neige doux et rêveur.

A l’inverse, Guimauve, seconde création d’Elsa, alors devenue adulte et vivant ses pouvoirs comme une malédiction, dans la peur et le rejet d’autrui, est le reflet des tourments intérieurs de la « reine des neiges » désormais condamnée à l’exil loin de ses sujets. C’est pour cela qu’il prend l’apparence d’un redoutable colosse au corps fait de neige, capable de s’hérisser de dangereux pics de glace aiguisés lorsqu’il se met en colère.

 

Le bonhomme de neige né de la magie d’Elsa est devenu, quelques mois seulement après la sortie cinématographique de La Reine des Neiges, un personnage ultra populaire et cela a pour principale conséquence ses très nombreuses apparitions dans les parcs à thèmes Disney.

Depuis 2015, le personnage possède son propre « character » dans les parcs à thèmes Disney, notamment à Disneyland Paris. Par ailleurs, un animatronic a son effigie accueille les visiteurs qui viennent rencontrer les personnages d’Anna et Elsa dans la photolocation consacrée à La Reine des Neiges à Disneyland, en Californie.

Durant la saison d’hiver 2013, Olaf était l’un des hôtes du spectacle World of Color du parc Disney California Adventure et du show nocturne Disney Dreams! à Disneyland Paris. Au cours du segment consacré au 53e Grand Classique des studios Disney du spectacle nocturne Celebrate the Magic du parc floridien Magic Kingdom, les spectateurs revivent la création d’Olaf, par Elsa, quand sa sœur et elles étaient encore de jeunes enfants.

Il joue aussi ce rôle d’hôte de marque, aux côtés d’Anna et d’Elsa, lors de l’événement spécial Frozen: Summer Fun, organisé lors de la saison d’été aux Disney’s Hollywood Studios floridiens : il est au centre d’un certain nombre d’activités dans le cadre d’un événement baptisé Olaf on Summer Vacation.

Olaf est aussi apparu lors de plusieurs parades, comme la Disney Magic on Parade de Disneyland Paris ou la Disney's Festival of Fantasy Parade du parc Magic Kingdom. Il figure aussi sur un char de la pré-parade de la Mickey’s Soundsational Parade du parc californien Disneyland.

Il est aussi l’hôte d’une patinoire établie dans le quartier Downtown Disney de Disneyland Californie, Olaf’s Frozen Ice Rink.

 
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Olaf