Page d'accueil > Liste des films > Monstres & Cie
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Monstres & Cie

2001

 

 

     
Date de sortie 28/10/2001 (USA)
  22/03/2002 (France)
Titre original Monsters, Inc.
Réalisation Pete Docter, Lee Unkrich, David Silverman
Production John Lasseter, Andrew Stanton, Kori Rae, Darla K. Anderson
Durée 92 minutes
   
  4ème film d'animation Pixar (Pixar Animation Studios)
  Budget 115 millions de $ environ
29 fiches disponibles
 
Scénario original conçu par Pete Docter, qui exploite les histoires pour enfants de monstres cachés dans les placards et développe un univers parallèle où les monstres vivent entre eux.
 
 
Après l'univers des jouets (Toy Story en 1995 et sa suite Toy Story 2 en 1999) et celui des insectes (1001 Pattes en 1998), les studios Pixar imaginent, pour leur quatrième long-métrage d'animation, un nouvel univers plein de promesses : celui des monstres ! Sorti sur les écrans en 2001, Monstres & Cie donne vie à un monde parallèle à celui des humains où les monstres de toutes formes cohabitent. A Monstropolis, les monstres ont pour source d'énergie indispensable les cris des enfants, recueillis par les terreurs d'élite travaillant au sein de l'usine "Monstres & Cie", dont la devise est : "nous faisons peur et nous le faisons bien". Chaque jour, grâce à un système sophistiqué, les monstres pénètrent dans les chambres d'enfants par les portes de placards et les effraient pour alimenter l'usine en énergie. C'est dans cette usine que travaillent Jacques Sullivent dit "Sulli", un gigantesque monstre aux longs poils bleus et pouvant se montrer très effrayant, et son ami et assistant Robert dit "Bob" Razowski, un petit monstre vert à un oeil. Particulièrement efficace, le duo constitue l'équipe de monstres N°1 de "Monstres & Cie", suscitant l'énervement de Randall Bogue dit "Léon", monstre mi-lézard mi-caméléon, éternel deuxième du classement des terreurs qui cherche par tous les moyens à ravir la première place à Sulli, quitte à fomenter les pires stratagèmes. Si les monstres font peur aux enfants, les enfants eux-mêmes sont la phobie des monstres ! Tout enfant et tout objet provenant du monde des humains est banni à Monstropolis. Aussi, lorsqu'une petite fille pénètre par mégarde dans l'usine, la panique s'installe vite. Elément perturbateur pour tous les habitants de la ville, la jeune "Bouh", surnommée ainsi par Sulli en raison des cris qu'elle pousse lors de leur rencontre, est le seul personnage humain du film. Terriblement attachante, Bouh fait autant craquer les spectateurs que Sulli, qui aimerait la garder dans le monde des monstres. Au-delà de ces quatre personnages principaux, Monstres & Cie séduit tout autant par son scénario original que par sa galerie de personnages. Parmi les nombreux monstres, quelques autres font une apparition particulièrement remarquée : l'élégante standardiste de l'usine Célia Maé, petite amie de Bob Razowski, l'antipathique Germaine qui martyrise le petit monstre vert lorsqu'il ne rend pas ses rapports à l'heure, le peu scrupuleux directeur de l'usine Henri Waternousse ou encore le Yéti banni du monde des monstres et surnommé "abominable homme des neiges", à son grand désespoir. Comptant parmi les films Pixar les plus réussis, Monstres & Cie ne fut toutefois pas récompensé à sa juste valeur : nommé pour l'Oscar du meilleur film d'animation en 2002, il s'inclina face à Shrek des studios DreamWorks.
 
 
 
 
           
           

Après avoir réalisé les trois premiers films d'animation des studios Pixar, John Lasseter décida de faire une pause en confiant à Pete Docter la réalisation d'un long-métrage centré sur l'univers des monstres, en gestation dès le milieu des années 1990. Il garda tout de même un oeil attentif tout au long du développement du projet.

Entré chez Pixar à l'âge de 21 ans, Pete Docter était déjà un pilier du studio à la lampe lorsqu'il se vit confier la réalisation de Monstres & Cie, à partir d'un scénario dont il est lui-même l'inspirateur et sur lequel il commença à travailler dès 1996. Le jeune réalisateur s'inspira de ses souvenirs d'histoires de monstres pour enfants pour développer une histoire inventive et pleine d'émotions.
Pour la quatrième fois après Toy Story, 1001 Pattes et Toy Story 2, les studios Pixar confièrent la mise en musique de Monstres & Cie à Randy Newman. L'auteur-compositeur insuffla tout au long du film un air de jazz très réussi. Il remporta son premier Oscar, celui de le meilleure musique originale, pour "If I Didn't Have You".
A la fois acteur, réalisateur, scénariste et humoriste, Billy Crystal avait décliné la proposition de doubler Buzz l'Eclair pour Toy Story, non sans regrets. Pixar lui proposa de se rattraper en lui confiant la voix d'un des deux personnages principaux de Monstres & Cie, celle de Bob Razowski. Son interprétation très réussie à contribuer à rendre le personnage très populaire auprès du public.
Oscars 2002 Victoire Meilleure chanson originale pour If I Didn't Have You de Randy Newman
    Nomination Meilleur film d'animation
    Nomination Meilleure musique de film

Embauché par Pixar en 1994 en tant qu'animateur, Bob Peterson travailla sur Monstres & Cie en tant qu'artiste de storyboard. De façon amusante, il prêta aussi sa voix à l'un des personnages du film : la terrible secrétaire Germaine (Roz en version originale).

Jacques "Sulli" Sullivent et Robert "Bob" Razowski vivent à Monstropolis, la capitale des monstres. Partageant le même appartement, ils travaillent en duo à l'usine "Monstres & Cie" qui produit l'énergie indispensable pour le fonctionnement de la ville : les cris d'enfants !
  Sulli est la meilleure "terreur d'élite" de l'usine : il est le plus efficace pour terroriser les enfants endormis et récolter leurs cris. Envié par Randall Bogue, qui occupe la deuxième place du classement, Sulli commet une erreur en laissant entrer une jeune enfant dans l'usine. Les enfants sont pourtant bannis de Monstropolis !   Aidé par Bob, Sulli tente de cacher la jeune "Bouh", qui a désormais rejoint le monde des monstres. Il essaie de la ramener discrètement dans sa chambre. Mais le duo de monstres va découvrir que Randall Bogue est à l'origine d'un plan machiavélique pour conquérir la première place du classement des terreurs...