Page d'accueil > Liste des films > Les Indestructibles
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Les Indestructibles

2004

     
Date de sortie 05/11/2004 (USA)
  24/11/2004 (France)
Titre original The Incredibles
Réalisation Brad Bird
Durée 123 minutes
   
  6e film Pixar (Pixar Animation Studios)
     
           
20 fiches consultables
 
Scénario original inspiré des comics de super-héros des années 1960, des films d’espionnage et des préoccupations personnelles de Brad Bird.
 
 

Les Indestructibles possède un casting de haut-vol ! La famille Parr en est bien entendu la pierre angulaire, à commencer par Bob, le patriarche, alias le super-héros M. Indestructible : tourmenté par ses rêves de gloire passés et son ambition de redevenir un héros adulé, à une époque où les super-héros sont tombés en désuétude et doivent vivre dans l’ombre, il touche les spectateurs par ses failles intérieures, ses doutes intimes, aussi bien qu’il les scotche à leur fauteuil dans les scènes d’actions où il exprime sa super-force ! Sa femme, Hélène alias Elastigirl, se montre tout aussi flexible et efficace dans ses activités super-héroïques que pour jongler avec ses tâches domestiques et l’éducation de ses enfants… Mieux vaut avoir le bras long ! Violette est l’archétype de l’adolescente mal dans sa peau pour qui il est finalement bien pratique de pouvoir se rendre invisible à volonté et de se couper du monde dans une bulle de champ de force quand il lui est difficile de trouver sa place dans le monde et de prendre conscience de sa valeur. Flèche, turbulent petit garçon, vit à la vitesse de l’éclair et renverse tout sur son passage, lorsqu’il n’est pas trop occupé à jouer des mauvais tours à ses professeurs ou à se disputer avec sa sœur aînée. Enfin, Jack-Jack, le bébé se révèle un personnage intéressant car énigmatique et insaisissable : contrairement aux autres membres de sa famille, il possède de très nombreux supers-pouvoirs, qu’il semble déclencher sans vraiment le vouloir et sans trop les contrôler ! En dehors de la famille Parr, d’autres personnages frappent les esprits : Lucius Best, le meilleur ami de Bob, alias le super-héros Frozone, capable de maîtriser la neige et la glace qui se révèle très utile dans les missions de la famille Parr, Edna Mode, la drôlissime créatrice de mode déjantée spécialisée dans les costumes de supers-héros ou encore Syndrome, le méchant de l’histoire, ancien admirateur éconduit de M. Indestructible qui a décidé, en grandissant et en devenant un génie du crime et de la haute-technologie, d’en finir une fois pour toutes avec les supers-héros… En bref, un « super-casting », définitivement !

 
 
4e réalisateur à se voir confié un long-métrage d’animation des studios Pixar, le créateur de Le Géant de Fer, formé à CalArts où il a rencontré John Lasseter, signe un chef d’œuvre de l’animation oscarisé qui lui est très personnel car ce projet trottait dans sa tête depuis de longues années… Il prête aussi sa voix à l’inénarrable Edna Mode et réalise une grande performance d’acteur saluée par la critique et les spectateurs !
Le réalisateur des trois premiers longs-métrages Pixar, est le principal responsable de l’arrivée de Brad Bird au sein des studios. Camarades de classe à CalArts, Lasseter et Bird sont toujours restés en contact. Alors que Bird avait une première fois refusé de rejoindre son vieux copain car il était occupé à la réalisation de Le Géant de Fer, Lasseter s’est montré insistant et est finalement parvenu à le convaincre… Pour le meilleur !
Ce compositeur américain est le premier artiste extérieur à la famille Newman à se voir confier la bande originale d’un long-métrage Pixar. Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître : le thème principal du film marque les esprits et les autres morceaux, tous de qualité dans un style très jazzy, participent grandement à la qualité du film. Les responsables des studios Pixar et Disney ne s’y sont pas trompés : ils lui ont par la suite confié la bande-originale de nombreux autres longs-métrages.
Ce comédien prête sa voix à M. Indestructible en version originale, tandis que Marc Alfos incarne le personnage en version française. Leur performance vocale a été très remarquée et participe à la réussite du personnage, bien plus complexe et riche qu’on aurait pu le craindre dans un film de super-héros, un genre très codifié et souvent peu original. Si Craig T. Nelson reprend le rôle dans Les Indestructibles 2 (2018), ce ne sera malheureusement pas le cas pour Marc Alfos, décédé en 2012.
Bien entendu, les deux « Vieux Messieurs », animateurs de légende des studios Disney, n’ont pas eu un rôle crucial dans la création du 6e long-métrage des studios Pixar mais ils sont sortis de leur retraite pour prêter leur voix à deux personnages les représentant et s’extasiant sur les prouesses de M. Indestructible, représentant selon eux « la vieille école », celle-là même qu’ils ont tellement magnifié dans leur art. C’est leur dernière participation à un projet rattaché à Disney, avant leur décès, en 2004 et 2008.
 
Oscars
2005
Victoire
Oscar du Meilleur montage sonore (Michael Silvers, Randy Thom)
 
2005
Victoire
Oscar du Meilleur film d'animation
 
2005
Nomination
Oscar du Meilleur scénario original (Brad Bird)
 
2005
Nomination
Oscar du Meilleur son (Gary A. Rizzo, Doc Kane, Randy Thom)
Golden Globes
2005
Nomination
Meilleure comédie ou comédie musicale
 

Le film Les Indestructibles a donné lieu à une suite, Les Indestructibles 2, sortie en 2018. Treize ans après le début de leurs aventures, les membres de la famille Parr sont de retour pour réhabiliter les super-héros.

 

Scénario à venir...