Page d'accueil > Liste des films > La Belle et la Bête
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
La Belle et la Bête

1991

     
Date de sortie 13/11/1991 (USA)
  21/10/1992 (France)
Titre original Beauty and the Beast
Réalisation Gary Trousdale, Kirk Wise
Durée 87 minutes
   
  30e Grand Classique (Walt Disney Animation Studios)
     
20 fiches consultables
 
Le conte La Belle et la Bête de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, publié en 1757 dans Le Magasin des Enfants.
 
 
Considéré comme l'un des plus grands films d'animation Disney, symbole du nouvel âge d'or des studios au château enchanté - celui des années 1990 - La Belle et la Bête reste à ce jour le seul Grand Classique Disney nominé pour l'Oscar du meilleur film. Il reçut par ailleurs deux statuettes pour sa musique et sa chanson "Beauty and the Beast" ("Histoire Eternelle"). Une animation somptueuse couplée à une musique inoubliable en ont fait l'un des films d'animation les plus appréciés du public. Ce succès tient aussi à ses personnages, à commencer par ses deux protagonistes. Jeune femme cultivée, charmante et sensible, Belle fait preuve de courage en acceptant de prendre la place de son père Maurice, capturé par une Bête pour s'être introduit dans son château. Le prince égoïste, transformé en monstre par une créature enchanteresse, ne peut espérer retrouver son apparence d'origine qu'en rompant le sort qui lui a été lancé. Elle doit pour cela apprendre à aimer et se faire aimer en retour. Malgré sa mauvaise volonté, les objets animés de son château tentent de créer les conditions favorables pour qu'elle y parvienne. Les trois principaux, Lumière, le chandelier maître d'hôtel, Big-Ben, la pendule intendante du château et Mrs. Samovar, la théière gouvernante des lieux, accueillent Belle avec joie et sympathie. Il ne faut pas oublier le rôle important de Zip, la tasse ébréchée, qui délivre Belle et son père enfermés dans leur maison par Gaston. Grand méchant du film, ce dernier s'illustre par ses muscles, son charme et son assurance. Persuadé que Belle voudra l'épouser, il tente de tuer la Bête après avoir appris que celle qui "a la chance d'être choisi par lui" est tombée sous le charme de son geôlier. Des personnages secondaires complètent à la perfection ce tableau, qu'il s'agisse des autres objets animés (Plumette, l'Armoire, le Fourneau...), du cheval Philibert, de Lefou, le fidèle valet de Gaston ou des divers villageois. Il en résulte un chef d'oeuvre intemporel !
 
 
Ces deux animateurs signent, avec La Belle et la Bête, leur premier Grand Classique Disney en tant que réalisateurs. Ils renouvelleront l'expérience avec Le Bossu de Notre-Dame (1996) et Atlantide, l'Empire Perdu (2001).
Après avoir participé à l'animation d'Ariel sous la direction de Glen Keane pour La Petite Sirène (1989), cet animateur co-supervise ici l'héroïne Belle avec James Baxter. Ce spécialiste des princesses réalisa par la suite les personnages de Jasmine, Mulan et Tiana.
L'animation de la Bête fut confiée à ce grand animateur des studios Disney, à qui l'on devait déjà les personnages de Ratigan, Sykes, Ariel ou encore Marahute.
Ce dramaturge et parolier signa les chansons du film en duo avec Alan Menken. Il se chargea des paroles et devint aussi producteur exécutif du film. Il mourut du SIDA le 14 mars 1991, alors que La Belle et la Bête n'était pas totalement terminé. Le film lui est dédié et son talent associé à celui de Menken permit à Disney de remporter l'Oscar de la meilleure chanson originale pour Beauty and the Beast.
Cette actrice d'origine anglaise prête sa voix à la théière Mrs. Samovar, aussi bien pour la voix parlée que pour la voix chantée. Son interprétation de la chanson "Beauty and the Beast" ("Histoire éternelle") permit au film de remporter l'Oscar de la meilleure chanson originale.
Il s'était intéressé à l'oeuvre de Beaumont dès les années 1940, mais avait abandonné l'idée en raison de la difficulté à adapter le récit en animation. Ce n'est que quarante ans plus tard, au milieu des années 1980, que le projet est repris par Don Hahn, producteur du film de 1991.
 
Oscars
1992
Victoire
Meilleure musique (Alan Menken)
 

1992

Victoire

Meilleure chanson originale ("Beauty and the Beast")

 
1992
Nomination
Meilleur film
 
1992
Nomination
Meilleure chanson originale ("Be Our Guest")
 
1992
Nomination
Meilleure chanson originale ("Belle")
 
1992
Nomination
Meilleur son (Terry Porter, Mel Metcalfe, David J. Hudson & Doc Kane)
Golden Globes
1992
Victoire
Meilleur film de comédie ou musical
 
1992
Victoire
Meilleure musique (Alan Menken)
 
1992
Victoire
Meilleure chanson originale ("Beauty and the Beast")
 
1992
Nomination
Meilleure chanson originale ("Be Our Guest")

Grammy Awards

 

1992

 

Nomination

 

Best Instrumental Composition (Alan Menken), Best Song Written Specifically for a Motion Picture or for Television (Howard Ashman, Alan Menken pour Beauty and the Beast)
 

Le Grand Classique La Belle et la Bête a donné lieu à deux suites : La Belle et la Bête 2 : Le Noël Enchanté (1997) et Le Monde Magique de la Belle et la Bête (1998), sorties directement en vidéo.

En mars 2017, un peu plus de 25 ans après la sortie du Grand Classique, le film live La Belle et la Bête, adaptation en prises de vues réelles du film d'animation, sortait au cinéma. Dans ce film réalisé par Bill Condon, Belle est interprétée par Emma Watson et la Bête par Dan Stevens.