Page d'accueil > Liste des films > Le Voyage d'Arlo > Famille préhistorique
     
Filmographie Le Voyage d'Arlo (2015)
Nom d'origine The cave family
Animé par  
Voix originale -
Voix française -
   

Cette famille d’hommes des cavernes est composée d’un couple et de leurs deux enfants, une fille et un garçon. Sauvages et très peu évolués par rapport aux dinosaures qui vivent autour d’eux, ils se préoccupent de la situation de Spot, le jeune humain orphelin devenu le fidèle compagnon de route du jeune apatosaure Arlo. Signe particulier et remarquable des quatre membres de cette famille, ils arborent tous des cheveux gris-blanc.

Le premier membre de cette famille d’hommes préhistoriques à croiser physiquement la route de Spot et Arlo est le père. En effet, lorsque Spot et Arlo, heureux d’avoir retrouvé la route de la ferme familiale du jeune apatosaure après avoir erré de longues semaines perdus à des centaines de kilomètre de distance, hurlent littéralement leur joie à la manière des loups, un cri semblable leur répond dans le lointain. Intrigué, Spot s’avance en direction de la colline d’où s’est élevé le hurlement : il distingue la silhouette d’un homme hirsute et barbu ce qui ne manque pas d’intriguer le petit garçon qui n’a, très probablement, plus rencontré l’un de ses semblables depuis fort longtemps. Mais alors que Spot a commencé à s’avancer vers l’homme préhistorique, Arlo le saisi dans sa mâchoire, le repose sur son dos et lui rappelle qu’ils doivent se remettre en route pour rentrer au plus vite chez lui… En réalité, Arlo redoute que son nouvel ami puisse le quitter pour vivre aux côtés de cet individu qui lui est semblable et c’est pour cette raison qu’il fait obstacle à leur rencontre.

 

Ce n’est que bien plus tard, et alors qu’Arlo a sauvé Spot des griffes avides de Coup de Tonnerre et ses sbires et que l’apatosaure n’est plus qu’à quelques encablures de sa ferme, que le jeune garçon recroise la route de cet homme préhistorique qui l’avait tant intrigué. C’est de nouveau par des hurlements que l’homme des cavernes se manifeste mais, cette fois-ci, il n’est pas seul mais accompagné de sa femme et de ses deux enfants, une fille et un garçon qui a sensiblement le même âge que Spot.

La rencontre qu’Arlo était parvenu à empêcher précédemment va alors avoir lieu : Spot et l’homme préhistorique se rapprochent, se reniflent et s’observent. Ils sont rapidement rejoints par la femme qui caresse le visage de Spot d’une douceur toute maternelle qui semble l’emplir de bonheur. Spot se laisse serrer dans leurs bras et les deux enfants se joignent tr ès vite à eux. Ravi de cette rencontre, il ne veut pourtant pas abandonner son ami apatosaure et s’empresse de remonter sur son dos.

Cependant, cette fois-ci, Arlo renonce à se montrer égoïste et, ayant parfaitement compris que son ami sera bien plus heureux parmi les siens qu’à ses côtés, il le repousse en direction de la famille d’hommes préhistoriques. Spot finit par accepter à son tour de se séparer de son ami lorsque celui-ci trace sur le sol, autour de lui et des ses semblables, un grand cercle dans la terre, le symbole qu’ils avaient précédemment utilisé pour matérialisé l’idée de la famille. Spot s’éloigne alors avec la famille qui l’a adopté, en tenant la main du père et de la mère, après s’être retourné pour saluer une ultime fois son meilleur ami dans un hurlement touchant auquel Arlo s’empresse de répondre.

Des humains aux attitudes animales

Dans Le Voyage d’Arlo, la météorite qui a provoqué l’extinction des dinosaures n’a pas heurté la planète Terre… La vie humaine s’est donc développée dans un monde duquel les gigantesques sauriens n’ont pas disparu. Ils ont même considérablement évolué, délaissant leur état sauvage et animal pour adopter des attitudes typiques de l’Humanité : les herbivores comme les apatosaures sont devenus agriculteurs, tandis que de nombreux carnivores tels que les tyrannosaures se sont lancés dans l’élevage…

Contrairement aux dinosaures, les êtres humains sont eux toujours très primitifs. Spot est contraint à voler les réserves de grains de la famille d’Arlo et semble incapable de cultiver par lui-même. Son comportement, comme celui de la famille qui finit par l’adopter, ressemble beaucoup à celui des canidés : il suit une trace à l’aide de son flair, hurle comme un loup pour s’exprimer ou faire part de sa tristesse, il chasse et combat les proies tel un prédateur chevronné et se déplace en marchant à quatre pattes… Alors que les dinosaures savent parfaitement parler, les humains en sont incapables. Pixar livre au final une savoureuse, sympathique et décalée relecture inversée des comportements animaux et humains !

 

D'autres familles préhistoriques dans des films ou séries d’animation

La famille d’hommes préhistoriques qui finit par adopter Spot n’est pas la première du genre à être apparue dans des productions d’animation, loin s’en faut.

Sans souci aucun d’exhaustivité, nous pouvons ainsi citer la célébrissime famille Pierrafeu créée dans les années 1960 par William Hanna et Jospeh Barbera et mis à l’honneur dans une série télévisée devenue culte, les Croods apparus dans le film éponyme des studios DreamWorks en 2013 ou encore les Dotcom de la série télévisée Silex and the city adaptée de la saga de bande-dessinée de Jul.
 
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
La Famille d'hommes préhistoriques