Page d'accueil > Liste des films > Zootopie > Doug Ramses
     
Filmographie Zootopie (2016)
Nom d'origine Doug Ramses
Animé par  
Voix originale Rich Moore
Voix française Bernard Métraux
   

Doug Ramses est un bélier chimiste et fin tireur, sans éthique ni scrupules, qui a décidé de mettre ses compétences au service de la machination visant à plonger Zootopie dans le chaos et la peur. Il est le créateur du sérum qui permet de ramener à l’état sauvage les prédateurs.

Lors de ses deux premières apparitions (officialisées par l’équipe du 55e Grand Classique Disney), Doug ne retient pas vraiment l’attention du spectateur… Ce n’est que plus tard, en découvrant ses véritables agissements, que les scrutateurs les plus attentifs se remémorent finalement ses deux irruptions fugaces initiales. Tout d’abord, Doug surgit brusquement d’une ruelle et manque de renverser Nick Wilde au volant d’un camion, la première fois où Judy Hopps rencontre Nick Wilde.

 

Plus tard, Doug joue les journalistes lors de la conférence de presse donnée par le lieutenant Judy Hopps suite à l’interpellation du maire Leodore Lionheart et à la découverte du lieu où les prédateurs redevenus sauvages étaient retenus dans le plus grand secret : il met intentionnellement de l’huile sur le feu en suggérant dans sa question que seuls les prédateurs redeviennent sauvages. Son but est de faire courir dans les rues de Zootopie un sentiment de méfiance et de défiance chez les proies vis-à-vis des prédateurs et il y parvient, à cause de la réponse très maladroite de la jeune officière de police qui invoque de possibles raisons génétiques !

Il faut attendre la toute dernière partie du film pour les deux héros enquêteurs se retrouvent directement confrontés à Doug : le bélier a été dénoncé par Duke Weaselton, l’un de ses complices, sous la menace des sbires de Mr. Big. Judy et Nick savent désormais que Doug prépare un sérum à partir d’une variété de crocus surnommée « hurleurs nocturnes » : il permet, lorsqu’il est injecté dans le sang, de rendre un animal de nouveau sauvage. Fin tireur, c’est Doug qui, à la façon d’un sniper, a ouvert le feu sur les prédateurs zootopiens retournés à l’état sauvage, à l’aide de petites capsules du sérum de son invention pour tout projectile. Alors que Judy et Nick ont discrètement pénétré dans la locomotive désaffectée abandonnée dans un tunnel dans lequel Doug fabrique son sérum, le bélier interrompt ses travaux de chimiste lorsqu’il reçoit un appel sur son portable.

 

C’est son employeur qui lui ordonne de faire une nouvelle victime : il doit cette fois-ci tirer ses projectiles chimiques sur un guépard, Place du Sahara. Durant la conversation, il rappelle à son interlocuteur ses capacités de sniper, se vantant d’être parvenu à toucher une petite loutre (M. Otterton) au travers de la vitre d’une limousine en train de rouler. Il raccroche lorsque ses deux acolytes et assistants, les béliers Woolter et Jesse, reviennent dans la locomotive pour lui rapporter son café. Judy saute sur l’occasion, profitant de l’inattention de Doug : elle le pousse hors du wagon et verrouille la porte. Doug, surpris et sonné, né réagit pas mais Woolter et Jesse se lancent à la poursuite de la vieille locomotive conduite alors par Judy : un brutal accident met finalement fin à la course-poursuite et entraîne la destruction d’une grande partie des preuves incriminant Doug… A l’exception de sa mallette de sniper contenant quelques projectiles de sérum que Nick a réussi à extraire du train avant la collision. Grâce à ces preuves, Judy et Nick vont pouvoir confondre Doug et peut-être même la personne qui depuis le début a ourdi la machination !

Le bélier Doug ne réapparaît plus à l’écran par la suite. On peut cependant facilement imaginer qu’il a été interpellé et écroué, comme son employeur.

Doug figure au casting de Disney Crossy Road, un jeu pour Smartphones développé par Hipster Whale et édité par Disney Mobile en 2016 dont il est l’un des nombreux personnages jouables disponibles.

En version originale, le redoutable bélier chimiste est interprété par Rich Moore. Le coréalisateur de Zootopie prête aussi sa voix au loup Larry. Par le passé, il avait déjà joué le rôle de deux personnages, Aigre Bill et Zangief, dans Les Mondes de Ralph (2012), un film qu’il réalisait également.

Dans la version française, c’est Bernard Métraux qui incarne Doug. Ce comédien a prêté sa voix à de nombreux acteurs hollywoodiens parmi lesquels Kevin Spacey, Bruce Willis, David Caruso ou encore Bill Murray. Pour les films d’animation de la Walt Disney Company, on lui doit les voix de M. Somme, une fourmi de 1001 Pattes (1998), du chef poisson-lune dans Le Monde de Nemo (2003) ou encore le sergent Mortimer Monty dans Vaillant, Pigeon de Combat ! (2005).
La source d'inspiration du personnage

Le personnage du bélier Doug Ramses doit beaucoup à la série télévisée Breaking Bad, dans laquelle un professeur de chimie atteint d’un cancer en phase terminale décide de devenir producteur et trafiquant de méthamphétamine, une drogue dure, pour assurer après sa mort un avenir financier confortable à son fils handicapé et sa femme alors enceinte. Sa tenue de chimiste (masque à gaz, combinaison jaune) est directement inspirée de celle portée par le personnage de Walter White, héros de la série culte. Son matériel est aussi une reproduction de celui utilisé dans la série télévisée. Enfin, les deux hommes de main de Doug, les béliers Woolter et Jesse font aussi référence à Breaking Bad : « Woolter » est la version « mouton » du prénom Walter (« wool » se traduit en français par le mot « laine ») et Jesse est le prénom porté par le principal collaborateur de Walter White dans la série !

Un post-it bien compromettant pour le "cerveau" de la machination  

Lorsque Judy et Nick demandent à l’adjointe au maire Bellwether son aide pour avoir accès aux caméras de sécurité de la ville pour savoir où les loups ayant emporté M. Manchas, l’un des prédateurs redevenus sauvages, sont allés, les spectateurs peuvent apercevoir quelques secondes à l’écran un post-it collé sur le bureau de la brebis… Il y est noté un numéro de téléphone ((805)-555-0127) et un prénom : Doug ! Les scrutateurs les plus attentifs et ceux possédant la meilleure mémoire ont, grâce à cet indice, définitivement compris que la petite brebis était le « cerveau » derrière la machination au centre de l’intrigue du film, dès que le prénom du bélier a été prononcé par Duke Weaselton !

S’il a été décidé que le patronyme de Doug serait « Ramses », cela n’est pas un hasard ! En anglais « ram » signifie « bélier » ! Le suffixe « ses » a ensuite été rajouté pour faire un clin d’œil au célèbre pharaon égyptien Ramsès II !

 
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Doug Ramses