Page d'accueil > Liste des films > Cendrillon
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Cendrillon

1950

     
Date de sortie 15/02/1950 (USA)
  01/12/1950 (France)
Titre original Cinderella
Réalisation Hamilton Luske, Clyde Geronimi, Wilfred Jackson
Durée 74 minutes
   
  12e Grand Classique (Walt Disney Animation Studios)
  Budget Environ 2,5 millions de $
             
16 fiches consultables
 
Le conte de Charles Perrault, Cendrillon ou la Petite Pantoufle de Verre paru en 1697, et la version des frères Grimm parue en 1812.
 
 
Treize ans après Blanche Neige et les Sept Nains, les studios Disney s'inspirent de nouveau d'un célèbre conte populaire pour donner vie à leur seizième long-métrage d'animation, le douzième "Grand Classique". Cendrillon marque le retour aux longs-métrages classiques, après huit ans de films-compilations. Le résultat est à la hauteur des espérances et le film est une réussite aussi bien artistique que commerciale. Les personnages du film ont largement contribué à ce succès, à commencer par l'héroïne. Deuxième princesse Disney après Blanche Neige, Cendrillon est à la fois attachante et touchante. Sa cruelle belle-mère, Madame de Trémaine, est l'exact opposé : méchante et hypocrite, elle ne pense qu'à servir les intérêts de ses deux idiotes de filles, Javotte et Anastasie, et laisse son chat Lucifer causer de nombreux tracas à sa belle-fille qu'elle exploite sans aucun scrupule. Heureusement, Cendrillon peut compter sur le soutien sans faille de son chien Pataud, de son cheval Major et de la bande de souris menée par Jaq et Gus. Surtout, la Marraine la bonne Fée lui permet d'accéder à ses rêves et d'épouser un Prince Charmant dont le rôle est réduit au strict nécessaire. Son père le Roi et son conseiller le Grand Duc contribuent à l'humour du film et viennent parfaire cette galerie de personnages réussis. Avec Cendrillon, les studios Disney ouvrent ainsi un nouvel âge d'or !
 
 
Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, les studios Disney accumulent les difficultés financières et Walt sait qu'il doit sortir un nouveau long-métrage d'animation original pour espérer rétablir la situation. Il reprend alors l'idée d'adapter le conte de Perrault qu'il avait déjà eue en 1922 et 1933, sans que les projets envisagés n'aient pu aboutir.
Cette actrice américaine servit de modèle réel à Eric Larson et Marc Davis pour concevoir le personnage de Cendrillon. Elle fut de nouveau requise pour le même rôle lors de la conception d'Aurore pour La Belle au Bois Dormant et d'Anita Radcliffe pour Les 101 Dalmatiens.
Ayant donné pleine satisfaction à Walt Disney lors de sa participation au voyage en Amérique du Sud en 1941 et pour son travail sur Saludos Amigos et Les Trois Caballeros, cette jeune artiste se voit confier la direction artistique de Cendrillon, avant de remplir la même fonction pour Alice au Pays des Merveilles et Peter Pan.
Le duo d'animateurs a marqué le film par leur superbe travail d'animation sur les trois méchantes du film. Thomas se chargea de l'animation de Madame de Trémaine, tandis que Johnston s'occupa de ses filles Anastasie et Javotte. L'animation de Lucifer fut confiée à un autre des "Neuf Vieux Messieurs", Ward Kimball, qui s'inspira de son propre chat.
L'actrice américaine prête sa voix à la Marraine Fée dans la version originale et interprète ainsi la chanson Bibbidi-Bobbidi-Boo qui fut nominée pour l'Oscar de la meilleure chanson originale en 1951. Cette année-là, elle prêta sa voix à la Reine de Coeur pour Alice au Pays des Merveilles.
 
Oscars
1951
Nomination
Meilleure musique
    Nomination Meilleure chanson pour Bibbidi-Bobbidi-Boo
    Nomination Meilleur mixage
Festival de Berlin 1951 Victoire Ours d'or pour le Best Musical
Mostra de Venise
1950
Victoire
Prix spécial de la Mostra de Venise
    Nomination Sélection officielle en compétition au Lion d'Or