Page d'accueil > Liste des films > Basil, Détective Privé
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Basil, Détective Privé

1986

     
Date de sortie 02/12/1986 (USA)
  26/11/1986 (France)
Titre original The Great Mouse Detective
Réalisation Ron Clements, Burny Mattison, John Musker, David Michener
Durée 73 minutes
   
  26e Grand Classique (Walt Disney Animation Studios)
  Budget 14 millions de $
16 fiches consultables
 
Les livres pour enfants Basil of Baker Street d'Eve Titus, illustrés par Paul Galdone et publiés entre 1958 et 1982, eux-mêmes inspirés du Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle.
 
 
Après Les Aventures de Bernard et Bianca en 1977, les studios Disney renouent avec l'univers des souris onze ans plus tard. Il s'agit alors de faire oublier l'échec commercial de Taram et le Chaudron Magique, sorti en 1985. Le pari est réussi, grâce aux atouts d'un film qui se veut sans prétention, réalisé en peu de temps et avec un budget serré. Bien rythmée, l'histoire est pleine de rebondissements, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Du côté des personnages, le résultat est plus contrasté. Le personnage principal Basil, détective excentrique, apparaît peu altruiste. Peu enclin à aider les enfants en détresse, il n'est obsédé que par une chose : mettre enfin la main sur le terrible Ratigan, le grand méchant du film qui semble être mieux parvenu à passer à la postérité que le héros. Le Docteur Dawson se révèle beaucoup plus attachant que Basil, qu'il contribue d'ailleurs à humaniser au cours de leur collaboration qui se renforce progressivement au cours du film. Tout aussi attachante est la courageuse Olivia Flaversham, qui voit son père Hiram enlevé sous ses yeux par Fidget, la chauve-souris estropiée agissant pour le compte de Ratigan. Parmi les rôles secondaires remarqués, citons le sympathique basset Toby, la Reine Moustoria et Félicia, la grosse chatte de Ratigan.
 
 
C'est de la série de romans pour enfants Basil of Baker Street de cette auteure américaine qu'est inspiré le 26e long-métrage des studios Disney. Les aventures de la souris détective Basil et de son assistant, le docteur David Q. Dawson, furent publiées entre 1958 et 1982.
Les deux personnages d'Eve Titus sont eux-mêmes inspirés de Sherlock Holmes et de son ami le docteur Watson, créés par Conan Doyle en 1887. Basil est le sosie souris du célèbre détective, habitant juste en-dessous de lui à Baker Street. Les studios Disney rendirent hommage au héros de la littérature britannique et à son fidèle acolyte en faisant apparaître leurs ombres à l'écran dans le Grand Classique.
Alors que la production de Taram et le Chaudron Magique est en cours et rencontre de nombreux problèmes, ces deux animateurs se désolidarisent de cet échec annoncé et décident de lancer un projet parallèle. Ils deviendront, avec Burny Mattinson et David Michener, les réalisateurs de l'adaptation de Basil de Baker Street.
Devenu responsable du département animation du studio de son oncle Walt en 1984, il n'hésite pas à soutenir le projet initié par Musker et Clements et parvient à convaincre Michael Eisner, président de la Walt Disney Company, et Jeffrey Katzenberg, président de Walt Disney Pictures, d'en faire autant. Fin 1984, la production du film peut démarrer, avec pour contraintes une production en moins de deux ans et un budget restreint.
Ce jeune animateur qui avait débuté sa carrière chez Disney en 1974 s'était déjà illustré par son travail pour Les Aventures de Bernard et Bianca (1977) et son animation du combat de Rox avec l'ours dans Rox et Rouky (1981) lorsqu'il se voit confier l'animation de Ratigan. La consécration viendra quelques années plus tard avec la création d'autres personnages mythiques des studios Disney : Ariel, la Bête, Aladdin, Pocahontas, Tarzan ou encore Raiponce.
Cet acteur britannique interpréta quatorze fois le personnage de Sherlock Holmes au cinéma. Mort en 1967, il prête malgré tout ici sa voix au célèbre détective grâce à la réutilisation de l'enregistrement sonore d'un de ses films. Le hasard a voulu que le héros du Grand Classique Disney porte le prénom de celui qui avait aussi été le narrateur de Le Crapaud et le Maître d'Ecole en 1949.
Cet acteur emblématique d'Hollywood, spécialiste des films d'horreur, prête sa voix au terrible Ratigan dans la version originale. Si le rat fut sa seule interprétation d'un personnage Disney, il précisa un jour qu'il est resté le plus grand rôle de méchant de sa carrière !
 
Edgar Allan Poe Awards
1987
Nomination
Best Motion Picture
Motion Picture Sound Editors

1987

Victoire

Best Sound Editing - Animated Feature