Page d'accueil > Liste des films > Bambi
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Bambi

1942

 

 

     
Date de sortie 13/08/1942 (USA)
  15/07/1947 (France)
Titre original Bambi
Réalisation David Hand, Perce Pearce
Durée 70 minutes
   
  5e Grand Classique (Walt Disney Animation Studios)
  Budget 858 000 $
 
17 fiches consultables
 
Le roman Bambi, Eine Lebensgeschichte aus dem Walde (Bambi, l'histoire d'une vie dans les bois) de l’auteur autrichien Felix Salten, paru en 1923.
 
 
Bambi est l’un des Grands Classiques dont le casting fait partie des moins fournis en ce qui concerne le nombre de personnages vraiment mémorables… Mais alors, quels personnages ! Deux d’entre eux trônent en effet en bonne place au panthéon des personnages Disney. A commencer par le héros éponyme, le petit faon Bambi : d’abord irrésistible personnage de quasi-pantomime, il s’affirme ensuite comme l’un des protagonistes les plus touchants et attendrissants des studios, révélant une riche palette d’émotions. Dans un tout autre registre, c’est son meilleur copain, le sautillant et tapageur lapin Pan-Pan qui crève l’écran. Drôle et taquin, son succès auprès du public, notamment des plus jeunes, ne s’est jamais démenti en plus de 70 ans de carrière ; il faut dire que Walt Disney lui-même le considérait comme l’un des ses personnages favoris ! Derrière ces deux icônes Disney, d’autres personnages parviennent à s’illustrer. C’est le cas de Fleur : absent de l’œuvre inspiratrice, ce sconse séduit, par sa simplicité et sa douceur, dès sa première apparition. Le vieux M. Hibou, qui derrière ses airs de sage respecté de tous cache une irrésistible fantaisie confinant par moments à la douce exubérance, marque les esprits. La Maman de Bambi marque les esprits au travers de sa mort tragique dans une scène culte face à laquelle il est bien peu aisé de ne pas fondre en larmes. Le dernier « personnage » mémorable du film a de quoi surprendre puisqu’il s’agit selon nous des Chasseurs, « assassins » de la mère de Bambi classés parmi les 100 plus grands méchants de l’histoire du cinéma par le vénérable « American Film Institute », que l’on ne voit pourtant jamais à l’écran ! La dramaturgie de la scène est pensée avec tant de brio et de talent que l’on s’imagine presque les apercevoir. Outre ces personnages remarqués et remarquables, le casting de Bambi (Féline, le Grand Prince de la Forêt, père de Bambi, etc.) déçoit. Mais vous l’aurez compris, l’essentiel est ailleurs !
 
 
Cet homme de théâtre, critique littéraire et romancier a connu la célébrité grâce à ses histoires mettant en scène des animaux, notamment celle où il donne la vedette à un jeune faon prénommé Bambi. L’univers créé par l’auteur autrichien était si convaincant que son ouvrage ne subit que de rares transformations lors de son passage en long-métrage d’animation, très loin des habitudes des studios Disney en la matière.
Sitôt le livre de Salten terminé, l’Oncle Walt entend l’adapter en long-métrage d’animation, tant il est persuadé du potentiel de l’histoire : comme toujours lorsqu’une idée l’enthousiasme artistiquement parlant, il y mettra tous les moyens et toute son énergie. Il décide ainsi, après n’avoir vu qu’un seul et unique test d’animation montrant le jeune Bambi blotti contre un tronc d’arbre, de faire le film et constitue une équipe d’animateurs de talent entièrement dédiée à ce nouveau projet.

Ce producteur américain possédait les droits d’adaptation du roman de Felix Salten lorsque Walt Disney décida, en 1937, de mettre en scène le jeune faon Bambi, dans un nouveau film d’animation. Disney racheta les droits à son confrère d’Hollywood qui était intimement persuadé que seul un film d’animation pourrait véritablement magnifier le récit original. Franklin, remercié nommément au début du Grand Classique, y participa en tant que « consultant artistique ».

Ce producteur et réalisateur américain, qui commença sa carrière chez Disney en tant que scénariste, joua un rôle-clef dans la réalisation du 5ème Grand Classique des studios au château enchanté : il fut en effet chargé de chapeauter l’ensemble de l’équipe d’artistes et de faire le lien entre les scénaristes et les animateurs de l’équipe qui œuvrait spécifiquement sur le film, dans un souci d’harmonie et d’efficacité.

Le célèbre animateur, membre de la légendaire équipe des « Neuf Vieux Messieurs », fut chargé de donner naissance au héros du 5ème Grand Classique Disney, un faon que le Maître de l’animation voulait le plus réaliste possible. Il releva le défit haut la main et s’offrit même le luxe d’animer quelques-unes des plus célèbres scènes du film, notamment celle au cours de laquelle Bambi apprend à parler ou encore celle où il prend une leçon de patinage sur un étang gelé avec son espiègle copain, le lapin Pan-Pan.

Avec Edward H. Plumb, ce compositeur fut chargé de réaliser la bande originale de Bambi, un film pour lequel la musique est primordiale car elle doit permettre de faire passer les nombreuses émotions auprès public, en lieu et place de dialogues sciemment minimalistes. Les deux hommes sont parvenus à livrer un travail d’une remarquable efficacité, leur musique parvenant à faire entendre aux plus hermétiques des spectateurs les voix complexes et enchanteresses de la nature, acteur majeur du film.
 
Oscars
1943
Nomination

Meilleure musique pour un film dramatique ou une comédie

  1943 Nomination Meilleure chanson originale pour « Love is a Song » (« L’amour est éternel »)
  1943 Nomination Meilleur son
Golden Globes 1948 Victoire Special award
Genesis Awards 1988 Victoire Prix du « Feature Film – Classic »
Satellite Awards

2005

Victoire

« Outstanding Youth DVD » (Disney Special Platinum Edition)