Page d'accueil > Liste des films > La Reine des Neiges > Anna
     

Filmographie

La Reine des Neiges (2013), Once Upon a Time (série télévisée live, depuis 2011), La Reine des Neiges : Une Fête Givrée (2015), cameo dans un épisode de It's A Small World - The Animated Series (série animée, depuis 2014)
Nom d'origine Anna
Animé par Becky Bresee, Mark Henn, Daniel Peixe

Voix originale

 

Kristen Bell (Anna adulte dans La Reine des Neiges, La Reine des Neiges : Une Fête Givrée), Livvy Stubenrauch (Anna à 5 ans pour sa voix parlée dans La Reine des Neiges), Katie Lopez (Anna à 5 ans pour sa voix chantée dans La Reine des Neiges), Agatha Lee Monn (Anna à 9 ans dans La Reine des Neiges), Elizabeth Lail (Once Upon a Time)

Voix française

Emmylou Homs (Anna adulte et à 9 ans dans La Reine des Neiges, La Reine des Neiges : Une Fête Givrée),Coralie Thuilier (Anna à 5 ans dans La Reine des Neiges)
   

Anna, princesse d’Arendelle, est la fille du Roi Agdar et de la Reine Idun et la sœur cadette d’Elsa. Contrairement à son aînée, Anna ne possède pas de pouvoirs magiques. C’est une jeune femme enjouée, dynamique, rêveuse et gentiment naïve.

L’enfance de la princesse Anna est longtemps rythmée par la complicité et les jeux partagés avec sa sœur Elsa. Utilisant ses pouvoirs lui permettant de faire apparaître comme bon lui semble la neige et la glace, Elsa offre à sa sœur de mémorables jeux dans la poudreuse, quelle que soit la saison, sans même avoir à quitter l’intérieur du château royal. Mais voilà, la magie est une chose difficile à contrôler et Elsa finit par blesser accidentellement sa petite sœur, la touchant à la tête avec sa magie alors qu’elles s’amusaient ensemble dans la neige…

Prévenus par Elsa, ses parents arrivent et trouvent leur cadette inanimée. Le roi décide alors d’aller quérir celui qui seul peut guérir Anna, Grand Pabbie le patriarche des Trolls vivant dans une vallée du royaume d’Arendelle. Pabbie parvient à soigner la jeune princesse grâce à ses dons de guérisseur et, pour éviter qu’une telle mésaventure ne se reproduise, il ôte de sa mémoire tout souvenir de la magie d’Elsa dont seule témoignera désormais la mèche gelée au milieu de sa chevelure d’un blond vénitien. Dès lors, les deux sœurs grandiront à l’écart l’une de l’autre, Elsa étant tenue au secret de sa chambre.

 

Commencent alors pour Anna plusieurs années d’incompréhension et de questions, et ce même après la tragique disparition en mer de ses parents : pourquoi sa sœur refuse-t-elle désormais de quitter sa chambre et de jouer avec elle ? Pourquoi doit-elle grandir dans un château aux portes closes qui ne permettent aucun contact avec l’extérieur ? Ces interrogations sans réponses, cette impression d’abandon sont alors le lot quotidien d’Anna, jusqu’à la majorité de son aînée.

Devenue adulte, Elsa doit succéder à ses parents sur le trône d’Arendelle et, pour ce faire, elle doit être couronnée reine. A cette occasion, les portes du château royal se rouvrent enfin. Anna, au comble de la joie et de l’excitation, s’empresse de parcourir les rues de la cité dont elle ne sait rien, fascinée par tous ces gens qui se démènent dans le bruit et l’agitation générale, loin de la solitude de ses jeunes années passées dans l’insupportable quiétude du château. Perdue dans ses pensées, Anna ne voit pas arriver le Prince Hans des Îles du Sud, monté sur son cheval Sitron et le percute. Elle bascule alors en arrière et chute dans une barque, en équilibre au bord d’un quai. Sitron a juste le temps de poser sa patte sur l’embarcation pour éviter que la jeune femme ne tombe à l’eau. Exécutant une révérence à destination d’Anna lorsqu’il apprend qu’elle est de sang royal, le cheval de Hans fait tanguer la barque tant et si bien que la sœur cadette d’Elsa et son maître, venu prêter main forte à la jeune femme, sont précipités l’un contre l’autre. Anna, charmée, semble alors penser qu’elle a trouvé le prince charmant dont elle rêve depuis si longtemps en la personne du beau et prévenant cavalier…

 

Anna retrouve Hans lors des festivités données juste après la cérémonie du couronnement de sa sœur Elsa. Très rapidement, les deux jeunes gens de sang royal se rapprochent, se trouvant de nombreux points communs… L’amour est naît entre le prince des Îles du Sud et la princesse d’Arendelle, qui décident alors de convoler en justes noces, le jour même de leur rencontre ! Rien de bien étonnant venant d’Anna qui a si longtemps rêvé de rencontrer son prince charmant, celui qui apporterait de la magie et de l’imprévu dans une vie faite d’ennui et d’isolement. Alors qu’Anna, folle de joie et trépignant d’impatience, demande à sa royale sœur aînée de leur donner sa bénédiction pour leur union, Elsa refuse tout net, jugeant impensable d’aller aussi vite en besogne. Face à l’insistance d’Anna, une dispute éclate alors entre les deux sœurs : perdant son calme, Elsa est submergée par ses émotions et devient incapable de maîtriser sa magie. D’un geste de la main, elle fait apparaître de gigantesques stalagmites de glace sur le sol de la salle de réception du château et révèle aux yeux de tous les convives, médusés, ses pouvoirs magiques. Face aux réactions mêlées de peur et de violence, Elsa fuit le château en direction de la région la plus reculée de son royaume, la Montagne du Nord. Sans le savoir, elle vient de plonger Arendelle dans un hiver implacable, en plein cœur du mois de juillet.

Anna réalise alors pourquoi sa sœur l’a ignorée toutes ses années… Elle n’a jamais cessé de l’aimer et de s’intéresser à elle et ne cherchait qu’à dissimuler son terrible secret. Mue par la culpabilité d’avoir juger trop sévèrement sa sœur et de l’avoir, malgré elle, poussée à dévoiler au grand jour sa magie, tout autant que par son désir de renouer des liens fraternels avec sa sœur aînée, Anna décide de quitter le château et de la retrouver pour mettre fin au sortilège.

S’enfonçant dans la forêt menant sur les hauteurs du royaume d’Arendelle, Anna chute de cheval et se retrouve seule, perdue au milieu des conifères gelés. Heureusement pour elle, Anna arrive rapidement à une petite boutique, celle du commerçant Oaken. Alors qu’elle est sur le point d’y acheter une tenue d’hiver pour se protéger du froid, un baroudeur des montagnes, totalement recouvert de neige, pénètre à son tour dans l’échoppe. Il s’agit de Kristoff, un débiteur de blocs de glace qui, refusant de payer la somme demandée par Oaken pour le matériel d’escalade et la botte de carottes qu’il veut acquérir et se permettant de le taxer d’escroc, finit par se faire jeter dehors par le colossal commerçant. Anna saute sur l’occasion pour acheter les articles que le jeune homme souhaitait s’offrir et lui proposait un marché : elle les lui donnera s’il accepte de la conduire dans la Montagne du Nord, sur son traîneau tracté par son renne Sven. Entêtée, Anna finit par avoir gain de cause, même si Kristoff ne semble que guère enchanté par cet arrangement.

Le trio n’a pris la route que depuis quelques minutes lorsqu’il est assailli par une meute de Loups affamés. Anna se montre alors fort courageuse, n’hésitant pas à lutter comme elle le peut contre les féroces prédateurs. Anna et ses compères finissent par s’en sortir lorsque leur traîneau saute au-dessus d’une crevasse que les loups ne peuvent franchir. La jeune princesse a alors la présence d’esprit d’utiliser la force de Sven pour tracter sur la terre ferme le pauvre Kristoff qui, blessé, était sur le point de tomber dans le gouffre. Se sentant coupable d’avoir fait perdre son véhicule de travail à Kristoff, elle promet de lui en acheter un neuf lorsqu’ils auront retrouvé Elsa et seront de retour en la cité royale d’Arendelle.

S’étant remise en route, la troupe ne tarde pas à rencontrer Olaf, un bonhomme de neige vivant ! Passée la surprise, Anna reconnaît dans le petit bonhomme de neige celui que sa sœur et elle avaient confectionné lorsqu’elles n’étaient encore que des enfants et comprend que c’est la magie d’Elsa qui lui a donné la vie. Olaf prend immédiatement la jeune femme en sympathie et accepte de la conduire jusqu’au palais de glace qu’Elsa s’est édifié au cœur de la Montagne du Nord.

Au seuil du palais de glace, Anna demande à ses compagnons de route de l’attendre à l’extérieur : c’est seule qu’elle entend faire entendre raison à Elsa et obtenir qu’elle mette fin au sortilège qui frappe le royaume et rentre en son château royal.

Bien qu’heureuse de voir sa sœur, Elsa finit par se souvenir de cette tragique nuit de leur enfance durant laquelle elle l’a blessée par accident. Le ton monte alors entre les deux sœurs, devant les yeux d’Olaf et de Kristoff qui les ont rejointes, et Elsa se laissant gagner par ses émotions ne parvient pas à maîtriser ses pouvoirs : de nouveau, elle blesse Anna mais, cette fois-ci, elle la touche en plein cœur.

Pour faire fuir loin d’elle Anna et ses amis, la « reine des neiges » donne vie à Guimauve, un géant fait de neige et de glace qui les chasse sans ménagement du palais. Au dehors, alors que Guimauve tourne les talons pour regagner le château de glace, Anna, fâchée, lui jette une boule de neige qui a pour effet de faire entrer le golem dans une terrible colère. Une course-poursuite s’engage alors : elle ne se termine que par une vertigineuse chute de plusieurs dizaines de mètres de haut amortie par la poudreuse. Anna s’évanouie alors et Kristoff comprend qu’elle est sérieusement blessée : il décide d’aller quérir celui qui selon lui sera seul capable de la guérir, le patriarche des trolls, Grand Pabbie.

Après quelques minutes durant lesquelles les trolls, famille adoptive de Kristoff, pensent qu’Anna est la future femme du débiteur de blocs de glace et s’activent pour préparer leur mariage, Grand Pabbie les interrompt pour ausculter la princesse qu’il sait blessée. Cette fois, le roi des trolls ne peut rien faire pour elle puisque c’est son cœur qui a été touché par la magie de sa sœur : seul un geste d’amour pourra faire dégeler le cœur d’Anna et, ainsi, lui permettre de guérir. Kristoff décide alors de la ramener à toute vitesse au château d’Arendelle où se trouve le Prince Hans, le fiancé d’Anna, pour qu’il puisse la sauver d’un baiser de véritable amour.

 

Arrivé au château d’Arendelle, Kristoff confie Anna, évanouie, aux Domestiques et leur demande de la mener jusqu’à Hans. Retrouvant ses esprits lorsque Hans arrive, elle voit son fiancé sous son véritable jour : seul avec Anna, Hans refuse de l’embrasser et lui révèle qu’il ne l’a jamais aimé et ne l’a séduite que pour avoir une chance de s’asseoir un jour sur le trône d’Arendelle. Abandonnant Anna, mourante, à son triste sort, il ment en prétendant devant les Ambassadeurs des royaumes étrangers que la princesse d’Arendelle est morte, quelques instants seulement après qu’ils aient échangé leurs vœux de mariage ; Elsa étant accusée du meurtre de sa sœur, Hans deviendrait alors roi d’Arendelle…

Epaulée par Olaf qui lui fait prendre conscience qu’elle est amoureuse de Kristoff et que celui-ci l’aime en retour, Anna parvient à reprendre ses esprits et à se rendre sur les fjords entourant le château où Hans est sur le point de frapper Elsa de son épée. Dans un ultime effort, Anna s’interpose entre son ex-fiancé et sa sœur aînée. Alors que la lame de l’épée de Hans s’abat sur son bras tendu, Anna se change en statue de glace, son cœur ayant fini d’être gelé par le sortilège. Mais voilà, en risquant sa vie pour sauver celle de sa sœur, Anna a accompli un geste de pur amour, totalement désintéressé : il n’en fallait pas moins pour que le sort soit rompu et que son cœur fonde. Rejointe par Kristoff, elle ne lui laisse pas le soin de mettre Hans hors d’état de nuire et l’envoie elle-même au tapis d’un redoutable crochet du droit en plein visage !

Le geste accompli par Anna permet à Elsa de comprendre que si la peur et la colère l’empêchent d’être maîtresse de sa magie, l’amour, sororal notamment, lui permet au contraire de contrôler ses pouvoirs. Elle parvient alors à mettre fin à l’hiver qui frappait le royaume d’Arendelle et regagne son trône, pour le plus grand bonheur de sa sœur cadette. Celle-ci peut désormais honorer sa dette auprès de Kristoff en lui offrant le traîneau flambant neuf qu’elle lui avait promis au début de leur périple commun. Il est aussi temps pour elle de vivre son véritable grand amour avec le débiteur de blocs de glace qui l’a accompagné tout au long de sa quête et n’a eu de cesse de faire passer les intérêts d’Anna avant les siens.

 

Anna est l’une des protagonistes du court-métrage La Reine des Neiges : Une Fête Givrée (2015). L’intrigue prend place le jour de l’anniversaire d’Anna et sa sœur Elsa, aidé de Kristoff, Sven et Olaf, est bien décidée à offrir à sa cadette le plus parfait des anniversaires surprises. Après avoir tout mis en place, elle laisse Kristoff, Sven et Olaf dans la cour du château d’Arendelle, là où doivent se tenir les festivités, pour aller réveiller Anna. Après un réveil difficile, Anna se prépare, toute excitée de découvrir tout ce que ses proches ont mis en place pour son anniversaire. Tout au long du chemin menant à la cour du palais, elle se voit offrir de nombreux cadeaux mais semble plus préoccupée par la santé de sa sœur, enrhumée et fiévreuse ! Alors qu’elles sont toutes proches de rejoindre le lieu des festivités surprises, Elsa manque de s’évanouir et Anna lui intime l’ordre d’aller se reposer et de se laisser soigner. Entrant dans la cour du château, elle découvre sans vraiment plus s’y attendre les surprises que ses proches ont prévues pour elle… Dans une totale pagaille causée par les maladresses de Kristoff, Sven et Olaf mais aussi et surtout par les Microlafs, de petits bonhommes de neige facétieux et turbulents auxquels la magie incontrôlable d’Elsa a donné vie à chacun de ses éternuements. Peu importe le désordre, Anna est au comble de la joie ! Quelques temps plus tard, elle s’occupe de sa sœur souffrante et lui révèle que c’est cela pour elle le plus beau des cadeaux d’anniversaire : pouvoir prendre soin de sa sœur qu’elle aime d’un amour indéfectible !

La princesse d’Arendelle est l’un des protagonistes des premiers épisodes de la quatrième saison de Once Upon a Time, une série live d’ABC diffusée depuis 2011.

Anna a aussi fait une apparition « clin d’œil » dans le quatrième épisode de la première saison de la série d’animation It's A Small World - The Animated Series, inspirée de la célèbre attraction des parcs à thèmes Disney, dont la diffusion a débuté en 2014. On peut l’apercevoir, en compagnie de sa sœur Elsa, en train de confectionner le bonhomme de neige Olaf.

En version originale, c’est la comédienne Kristen Bell, célèbre pour avoir tenu pendant trois saisons le rôle titre de la série Veronica Mars, qui interprète Anna à l’âge adulte.

Pour la séquence « Do You Want to Build a Snowman? » (« Je voudrais un bonhomme de neige » en version française), c’est Katie Lopez, l’une des filles de Kristen Anderson-Lopez et de Robert Lopez les compositeurs des chansons du 53e Grand Classique, qui assure la voix chantée d’Anna âgée de 5 ans, tandis que c’est la fille de Jennifer Lee la coréalisatrice du film, Agatha Lee Monn, qui incarne la jeune princesse à l’âge de 9 ans !

Le personnage dans l'oeuvre originale

Le personnage d’Anna est librement inspiré de celui de Gerda, la petite fille héroïne du conte original de l’auteur danois Hans Christian Andersen, qui entreprend d’aller délivrer son meilleur ami et compagnon de jeu, un jeune garçon prénommé Kai, qui a été enlevé par la Reine des Neiges après que son cœur a été gelé par l’éclat d’un miroir à la magie malfaisante.

Anna, une princesse Disney

Anna est une des treize princesses officielles issues des films d'animation Disney. La franchise Disney Princesse (Princess Disney en anglais) appartient à la Walt Disney Company et a été lancée en 1999 dans les magasins Disney Store.

Parmi ces treize princesses, Anna est une des neuf nées de sang royal, avec Blanche Neige, Aurore, Ariel, Jasmine, Pocahontas, Raiponce, Merida, et sa soeur Elsa. Les quatre autres, Cendrillon, Belle, Mulan et Tiana, sont devenues princesses par leur union avec un prince.

Avec Elsa et Anna, c'est la première fois que deux princesses Disney officielles sont soeurs et apparaissent pour la première fois dans un même Grand Classique. Si Ariel a six soeurs visibles dans La Petite Sirène (1989), ces dernières ne sont pas des princesses Disney officielles. Les deux soeurs sont parmi les six princesses Disney à apparaître alors qu'elles sont enfants, avec Cendrillon, Tiana, Raiponce et Merida. Avec sa soeur Elsa, Anna devient orpheline au cours de sa jeunesse, comme l'ont été Blanche Neige et Cendrillon avant elles. Ariel, Belle, Jasmine et Pocahontas ont, elles, perdu leur mère, alors que Tiana n'a plus de père.

 

Anna est un personnage qui sort à la rencontre des visiteurs dans les différents parcs à thèmes Disney de par le monde, le plus souvent en compagnie de sa sœur Elsa.

Durant la saison d’hiver 2013, Anna est apparue dans le spectacle World of Color du parc Disney California Adventure et dans le show nocturne Disney Dreams! à Disneyland Paris. Au cours du segment consacré au 53e Grand Classique des studios Disney du spectacle nocturne Celebrate the Magic, dans le parc floridien Magic Kingdom, les spectateurs revivent notamment la création d’Olaf, par la « reine des neiges », quand sa sœur et elle étaient encore de jeunes enfants.

Elle endosse aussi le rôle d’hôte de marque, aux côtés d’Elsa et Olaf, lors de l’événement spécial Frozen: Summer Fun, organisé lors de la saison d’été aux Disney’s Hollywood Studios de Walt Disney World.

Anna, enfin, apparaît lors de plusieurs parades, comme la Disney Magic on Parade de Disneyland Paris ou la Disney's Festival of Fantasy Parade du parc Magic Kingdom. Elle figure aussi sur un char de la pré-parade de la Mickey’s Soundsational Parade du parc californien Disneyland.
 
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Anna