Page d'accueil > Les billets > Infographie > Les films d'animation Disney adaptés en film live

Depuis Blanche Neige et les Sept Nains (1937), presque tous les films d'animation des studios Disney ont puisé leur origine dans un conte ou une oeuvre de la littérature enfantine. Depuis quelques années, les Grands Classiques eux-mêmes sont à l'origine d'une nouvelle tendance : leur réadaptation en film live ! A ce jour, sept films d'animation Disney ont inspiré un remake en version live, et de nombreux autres projets sont en cours.

En 1996, le Grand Classique Les 101 Dalmatiens (1961) est le premier Grand Classique à faire l'objet d'une adaptation en film live. Réalisé par Stephen Herek, le film reprend presque fidèlement l'histoire originale. L'actrice Glenn Close se distingue en interprétant magistralement Cruella d'Enfer, rôle qu'elle reprend dans 102 Dalmatiens (2000), suite de ce remake live. Un nouveau film live centré sur le personnage de Cruella est en développement depuis 2013. Aucune date de sortie n'est prévue à ce jour et le nom de l'actrice qui reprendra le rôle de la célèbre méchante n'a pas encore été révélé.

En dehors de Les 101 Dalmatiens, il faut attendre 2010 pour voir un autre Grand Classique adapté en film live, et pas n'importe lequel : le chef-d'oeuvre Alice au Pays des Merveilles (1951) ! Pour réaliser leur adaptation live du film d'animation inspiré de l'oeuvre de Lewis Caroll, les studios Disney ont fait appel au maître Tim Burton, connu notamment pour ses films Beetlejuice (1988), L'Etrange Noël de Monsieur Jack (1993), James et la Pêche Géante (1996), La Planète des Singes (2001) ou encore Charlie et la Chocolaterie (2005).

Si le célèbre réalisateur imposa son style dans les décors et la représentation visuel du Pays des Merveilles, le scénario fut conçu par Linda Woolverton qui fait retourner Alice, désormais âgée de 19 ans, dans l'univers dans lequel elle s'était immiscée au cours d'un rêve durant son enfance. Incarnée par l'actrice Mia Wasikowska, la jeune femme y retrouve des personnages bien connus tels que le Lapin Blanc, le Chapelier Toqué (incarné par Johnny Depp), le Lièvre de Mars, Tweedle Dee et Tweedle Dum, ou encore le Chafouin. Récompensé de deux Oscars en 2011, le film donna lieu à une suite, Alice de l'autre côté du miroir, en 2016.

 

 

Avec plus d'un milliard de dollars de recettes au box-office mondial, le succès d'Alice au Pays des Merveilles version live donna des idées aux studios Disney pour poursuivre le recyclage de leur catalogue de films d'animation en prises de vues réelles. Après avoir centré leur adaptation live de Les 101 Dalmatiens autour du personnage de Cruella, Disney renouvelle cet angle de vue en 2014 avec Maléfique, inspiré du Grand Classique La Belle au Bois Dormant (1959).

Personnage original du film d'animation Disney, Maléfique est ici incarnée par l'actrice Angelina Jolie. Le résultat est réussi : le film parvient à surprendre en se focalisant sur le passé de la sorcière et les raisons de sa méchanceté avant qu'elle ne jette le sort désormais célèbre sur la princesse Aurore.

Après le nouveau succès enregistré par Maléfique, la production de films live inspirés de Grands Classiques va s'accélérer. En 2015, c'est au tour de Cendrillon d'être sélectionné pour une adaptation en prises de vues réelles. Mais contrairement aux adaptations précédentes, le film réalisé par Kenneth Branagh ne choisit pas un angle de vue inédit mais propose un remake quasi-identique de l'histoire du Grand Classique de 1951, lui-même adapté du conte de Charles Perrault. Interprétée par Lily James, Cendrillon est fidèle à la princesse douce et bienveillante de la version animée, tandis que Cate Blanchett incarne une Madame de Trémaine très convaincante. Malgré un manque d'originalité, le film séduit par ses décors ainsi que pour ses costumes pour lesquels il reçut une nomination aux Oscars 2016.

Depuis 2015, pas une année ne passe sans qu'un Grand Classique bénéficie de son adaptation live. En 2016, les studios Disney choisissent Le Livre de la Jungle (1967), adaptation du roman de Rudyard Kipling, la dernière sur laquelle travailla Walt Disney avant sa mort en 1966. Ayant remporté un grand succès auprès du public dès sa sortie, Le Livre de la Jungle avait déjà eu droit à deux adaptations live par les studios Disney, qui n'étaient toutefois pas de véritables remakes. En 1994, Le Livre de la Jungle - Le Film narrait la suite des aventures de Mowgli, devenu un homme, quinze ans après la fin du Grand Classique. En 1998, The Jungle Book - Mowgli's Story proposait un nouveau mix entre le film d'animation et le premier film live.

En 2016, la nouvelle adaptation des aventures de Mowgli est confiée au réalisateur Jon Favreau. Le film reprend la trame du Grand Classique et n'oublie aucune rencontre de Mowgli, joué par l'acteur novice Neel Sethi, avec les principaux personnages que sont Bagheera, Baloo, Kaa, le Roi Louie et Shere Khan. Plus long, il se rapproche aussi du livre original de Kipling en donnant une place plus importante aux loups qui recueillent le petit d'homme. Salué par la critique, l'adaptation de Jon Favreau remporta l'Oscar des meilleurs effets visuels 2017.

 

En 2016, un autre film Disney bénéficia d'une nouvelle adaptation : Peter et Elliott le Dragon. Sorti en 1977, il ne s'agissait pas d'un pur film d'animation mais d'un film mêlant animation et prises de vues réelles narrant l'histoire d'amitié entre un jeune orphelin et un dragon doté du pouvoir d'invisibilité. L'adaptation live de 2016 fut réalisée par David Lowery qui, s'il garda le même titre que le film de 1977 ainsi que les deux personnages principaux, réinventa totalement le cadre de l'histoire pour offrir aux spectateurs un film totalement inédit. Seul personnage animé dans le film de 1977, le dragon Elliott est ici entièrement réalisé en animation assistée par ordinateur, avec un résultat bluffant.

 

En 2017, les studios Disney s'attaquent à l'un des plus grands chefs-d'oeuvre de leur catalogue : La Belle et la Bête. Seul Grand Classique a avoir bénéficié à ce jour d'une nomination pour l'Oscar du meilleur film et récompensé par deux autres Oscars, le Grand Classique de 1991 a marqué toute une génération. Son remake live était donc à la fois attendu et risqué. Confiée à Bill Condon en 2014, la réalisation s'inscrit dans une adaptation fidèle du film d'animation. Le succès est une nouvelle fois au rendez-vous. Il faut dire que le public retrouve tout ce qui a fait la réussite du Grand Classique. La relation entre Belle et la Bête y est approfondie et magnifiée. Emma Watson incarne Belle à la perfection, fidèle aux traits du personnage animé. Réalisés en digital, les objets enchantés apparaissent sous des traits plus réalistes, tout en contribuant à faire transparaître l'aspect magique du château de la Bête. Enfin, les spectateurs retrouvent toutes les chansons qui ont fait le succès du film d'animation telles que "Belle", "C'Est la Fête" et "Histoire Éternelle", tout en ajoutant de nouvelles sous la supervision d'Alan Menken. Pari risqué, La Belle et la Bête version live 2017 ne déçoit pas, bien au contraire. Il émerveille tout autant que son aîné animé.

Après tous ces succès, il n'y avait pas de raison pour que les studios Disney ne poursuivent pas l'exploitation de leurs Grands Classiques ! Plusieurs projets sont déjà en cours d'adaptation, tandis que d'autres ont été annoncés ou évoqués sans confirmation officielle. La prochaine sortie annoncée est l'adaptation live de Mulan (1998), dont la sortie au cinéma est prévue en octobre 2018.

En juillet 2019, ce sera au tour de Le Roi Lion (1994) d'avoir droit à son remake. Le projet a été confié à Jon Favreau, dans le prolongement de son adaptation de Le Livre de la Jungle. Là encore, les personnages seront animés en images de synthèse. Les voix de Simba et Mufasa ont été confiées à Donald Glover et James Ealr Jones.

D'autres projets annoncés n'ont toutefois pas encore de date officielle de sortie confirmée. Une adaptation live de Dumbo (1941) a été évoquée. Le projet aurait été confié à Tim Burton, déjà salué pour son adaptation d'Alice au Pays des Merveilles en 2010, qui commencera à travailler sur ce projet après le tournage de son prochain film Miss Peregrine's Home for Peculiar Children.

Un film live inspiré de l'univers d'un des personnages Disney les plus populaires, Winnie l'Ourson, serait également sur les rails. Intitulé Christopher Robin (Jean-Christophe), le projet serait centré sur le petit garçon propriétaire de l'ourson en peluche qui, devenu adulte, retournerait dans la Forêt des Rêves Bleus.

Certaines sources ont annoncé un autre projet d'adaptation d'Une Nuit sur le Mont Chauve, séquence finale du Grand Classique Fantasia (1940), mettant en scène la divinité Chernabog. L'écriture du scénario aurait été confiée à Matt Sazama et Burk Sharpless. En 2010, une autre séquence célèbre de Fantasia, L'Apprenti Sorcier, avait donné lieu à une adaptation live avec, dans le rôle principal, l'acteur Nicolas Cage.

Deux films live inspiré du Grand Classique Aladdin (1992) seraient aussi en cours de développement. Une préquelle intitulée Genies serait centré autour du célèbre personnage du Génie et révélerait comment il s'est retrouvé enfermé dans la lampe. Le film serait produit par Tripp Vinson. Ce spin-off devrait être suivi d'une adaptation live d'Aladdin, réalisé par Guy Ritchie, reprenant l'intrigue et les chansons du film d'animation.

Selon certaines sources, les studios Disney travailleraient aussi sur plusieurs adaptations live inspirées de l'univers de Peter Pan (1953). Le réalisateur de Peter et Elliott le Dragon (2016) David Lowery et son scénariste Toby Halbrookes seraient à la manoeuvre pour cette nouvelle adaptation de la pièce de J.M. Barrie. Dans le même temps, un autre projet centré autour du personnage de la Fée Clochette serait aussi en préparation. Intitulé Tink, le film devrait voir la Fée Clochette incarnée par l'actrice Reese Witherspoon.

Parmi les autres projets évoqués, citons Blanche Neige et les Sept Nains(1937), Pinocchio (1940), Merlin l'Enchanteur (1963) et La Petite Sirène(1989) qui pourraient bien, eux aussi, se voir adaptés en version live dans les prochaines années. En parallèle, il se murmure que des adaptations live déjà sorties pourraient donner lieu à des suites. Jon Favreau serait déjà à la manoeuvre pour réaliser Le Livre de la Jungle 2, tandis qu'un Maléfique 2 pourrait voir le jour. Un film centré sur le personnage de Cruella (Les 101 Dalmatiens) est aussi évoqué. Après avoir été incarnée par Glenn Close dans les années 1990, la célèbre méchante Disney pourrait être jouée par Emma Stone, mais cela n'a pas encore été officialisé. Le bon filon de l'adaptation live des films d'animation Disney a décidemment de beaux jours devant lui !

 

 
Le site www.personnages-disney.com est un site amateur réalisé par un fan, non commercial et non affilié à la Walt Disney Company. Toutes les images présentées sur le site sont la propriété de la Walt Disney Company, ou sont des montages réalisés par le webmaster à partir d'images appartenant à la Walt Disney Company.
Contact : personnages-disney@live.fr
Les films d'animation Disney adaptés en films live
(Infographie n°9 - juin 2017)